Acteur majeur de l'industrie ferroviaire, la SNCF nous renouvelle sa confiance

Après vingt ans de service au centre de triage du Bourget, les compresseurs Worthington Creyrssensac ont été remplacés et le local entièrement rénové.

Déjà utilisatrice de compresseurs de la marque, la SNCF a fait appel à Worthington Creyssensac pour la remise en état d’un local destiné aux compresseurs du poste 2 du centre de triage du Bourget (Seine-Saint-Denis). Les compresseurs fonctionnaient depuis 1997 et avaient pu prouver leur fiabilité. Le contrat portait sur une prestation complète, des études préalables à la mise en service du local rénové. Le déroulement des travaux était soumis à de fortes contraintes, puisqu’ils devaient être réalisés dans une centrale maintenue en marche, avec un minimum d’arrêts, qui devaient obligatoirement être effectués entre 6h00 et 14h00, à l’exception d’une coupure plus longue durant le week-end, pour certains travaux exceptionnels. Les experts de Worthington Creyssensac ont d’abord réalisé une étude complète, avec le dimensionnement des machines et leur implantation. Ils ont produit les plans, les schémas ISO des tuyauteries AIRNET et effectué également une étude électrique.


installation de compresseurs dans un local SNCF

A gauche le local avant rénovation / A droite le local après rénovation par WORTHINGTON CREYSSENSAC

Une logistique exceptionnelle pour l'acheminement 

Pour assurer une mise en service dès l’installation, la centrale a été auparavant entièrement montée dans l’usine de Worthington Creyssensac ce qui a permis des essais fonctionnels ainsi qu’une inspection et des tests réalisés par des responsables de la SNCF. Le transport a ensuite été effectué par draisine spéciale jusqu’au poste de triage, inaccessible par la route.


Le projet allait beaucoup plus loin qu’un simple remplacement des compresseurs. Dans sa nouvelle configuration, le local est mieux ventilé et l’air assaini grâce à la présence de panneaux filtrants. Les nuisances sonores ont été réduites, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du local, avec l’ajout d’un silencieux placé sur l’échappement du sécheur. Dernière touche assurée par Worthington Creyssensac, la rénovation de l’éclairage, la modernisation du chauffage et même une nouvelle peinture.


Local SNCF après travaux

Les agents du poste ont ainsi un meilleur environnement de travail.